Et maintenant donnez moi du sens
LES ESTIVANTS I JOHANA GIACARDI
en savoir +
fermer
théâtreArts vivants

LES ESTIVANTS I JOHANA GIACARDILa révolte des branquignols

SESSIONS | La révolte des branquignols
Les mercredis de 14h à 16h
3, 17, 31 octobre - 7, 14, 21, 28 novembre - 5, 12 décembre - 9, 16, 23, 30 janvier

RENDEZ-VOUS DE SAISON
Conférence sur l’idiotie | Mercredi 26 septembre à 14h
Ouvrir la saison | Mercredi 10 octobre à 13h30
Les nobels | Mercredi 19 décembre à 14h
FEU ! [création] | Mercredi 27 février à 20h

LA RÉVOLTE DES BRANQUIGNOLS
Artistes en connivence – septembre 2018 > juillet 2019

On considère assez simplement les estivants comme des vacanciers libérés des contraintes, occupés pleinement à la distraction et au loisir. À rebours d’un regard qui sépare l’amusement du travail, imaginant un espace où joie et occupations sérieuses ne font qu’un, convoquant Filliou et son goût pour « rendre la vie plus intéressante que l’art » les estivants résident au 3 bis f tout au long de la saison 2018-2019 et s’y attachent à minutieusement brouiller les pistes.
Les Estivants, c’est la rencontre d’une équipe complice qui place au centre la dimension de l’invention collective.
Une équipe qui aime se déguiser, se maquiller et disparaître derrière des personnages pour communiquer un appétit de vivre, un besoin d’être idiot, naïf, désobéissant et fou.

Les estivants : Valentine Basse, Jules Bourret, Julie Cardile, Maelle Charpin, Anne-Sophie Derouet, Naïs Desiles, Lisiane Gether, Johana Giacardi, Camille Lemonnier, Camille Meneï, Heloise Roudyi

Partenaires de Feu !
La Distillerie, Aubagne - La Friche la Belle de Mai, Marseille - Le Théâtre Antoine Vitez, Aix-en-Provence - 3 bis f - La Fabrique Mimont, Cannes

SESSIONS | La révolte des branquignols
Les mercredis de 14h à 16h
3, 17, 31 octobre - 7, 14, 21, 28 novembre - 5, 12 décembre - 9, 16, 23, 30 janvier

S’attarder à être incapable, pas comme il faut, un peu bête et maladroit, voilà notre terrain de jeu. Parce qu’il y a une joie et une force poétique dans l’idiotie, il s’agit de trouver à la manière du clown, et à partir de quelques éléments scéniques - objets, accessoires, costumes, maquillage, musiques et textes - son branquignol intérieur.

RENDEZ-VOUS DE SAISON
Conférence sur l’idiotie | Mercredi 26 septembre à 14h
Ouvrir la saison | Mercredi 10 octobre à 13h30
Les nobels | Mercredi 19 décembre à 14h
FEU ! [création] | Mercredi 27 février à 20h

©JFM photographie

PRÉSENTATION DE SAISON
en savoir +
fermer
arts visuelsthéâtreArts vivants

PRÉSENTATION DE SAISON

Conférence de presse publique | Ouverture de saison
Mercredi 10 octobre à 13h30

Programme des RÉSIDENCES • CRÉATIONS • RECHERCHES
Septembre 2018 à Février 2019

Conférence de presse publique | Ouverture de saison
Mercredi 10 octobre à 13h30
Les projets de recherche, de création et d’ouverture au public de cette première partie de saison sont présentés par les artistes résidents. Moment convivial ouvert à tous.

Situé dans l’hôpital psychiatrique Montperrin à Aix-en-Provence, le 3 bis f développe depuis 1983 un lieu de création contemporaine en spectacle vivant et en arts visuels. Chaque année, sur des temporalités variables allant de quelques semaines à plusieurs mois, des artistes et compagnies sont invités à développer des projets dans le cadre de résidences de recherche ou de création pour le lieu. Par des temps de rencontres avec les artistes - expositions, spectacles, sessions de pratiques collectives - le lieu offre à tous un espace de partage et de mixité entre art, psychiatrie et citoyenneté.

©3bisf

L’UNIVERSITÉ D’AIX-MARSEILLE AU 3 BIS F
en savoir +
fermer
théâtre

L’UNIVERSITÉ D’AIX-MARSEILLE AU 3 BIS F

SESSION | Questions de mise en scène
Les jeudis de 15h à 17h
11,18 et 25 octobre, 15 et 29 novembre, 06 décembre

SESSION | Questions de mise en scène
Les jeudis de 15h à 17h
11,18 et 25 octobre, 15 et 29 novembre, 06 décembre

Avec Michel Cerda et Anyssa Kapelusz, Maîtres de conférences associé pour les filières « dramaturgie et écritures scéniques » et « Les métiers du plateau ».
Cet atelier, initialement à destination des étudiants, ouvre ses deux premières heures à tous ceux qui souhaitent s’y joindre en tant qu’observateurs. Un échange se fait collectivement à 17h.

L’atelier vise à questionner la pratique de la mise en scène et en interroger certains fondamentaux : la mise en espace et la fabrication du temps, le training, l’improvisation et la direction d’acteur. Il s’agira également d’apprendre à penser des éléments techniques tels que le son, la lumière, les costumes, la scénographie. Autant d’outils pour cerner le travail de création scénique et la gestion d’une équipe.
Cette année, nous proposons de travailler sur une pièce symboliste** de Strindberg « Pâques » Un drame familial en trois journées qui peuvent ressembler à trois jours de deuil. Mais ne sont-ils pas au contraire trois jours d’une renaissance ? Tout dépend de quel point de vue on les considère…
Tout ici ne sera qu’affaire de perception et donc de mise en scène, Le travail de cet atelier se centrera tout particulièrement autour de l’espace scénique et des acteurs car dans « Pâques » c’est bien l’espace qui transforme les relations humaines.
Cette œuvre et cet auteur seront aussi l’objet du séminaire de Master 1 Dramaturgie du texte et du plateau

**« Le théâtre symboliste est placé sous le signe de dramaturgies aussi diverses que le drame musical wagnérien, la tragédie grecque et le mystère médiéval, L’influence du théâtre de marionnettes très en vogue à l’époque, s’avère, elle aussi décisive sur le plan scénique. »

Mireille Losco

LA CRIATURA I CAROLE ERRANTE
en savoir +
fermer
théâtreArts vivants

LA CRIATURA I CAROLE ERRANTELa mexicaine est déjà descendue

REPETITION PUBLIQUE Entrée libre
Jeudi 6 décembre à 19h

SESSION | Parlez-moi de lui
Mercredi 28 novembre de 10h à 12h

LA MEXICAINE EST DEJA DESCENDUE
Résidence de création – novembre - décembre 2018

«  J’ai tout ce qu’il faut à un homme pour être heureux. Quelques mèches de cheveux qui partent sur le côté. Une cambrure de poulain. Des poils noirs sur le torse. Une Breitling Super Avenger. Et quand je m’ennuie trop. Je me fais de merveilleux petits masques aux algues vertes qui ré-oxygènent les cellules de mes fibres capillaires »
Perrine Lorne

REPETITION PUBLIQUE Entrée libre
Jeudi 6 décembre à 19h

Après avoir exploré les représentations des figures du féminin avec les mots d’un homme, l’auteur Howard Barker, l’enjeu est aujourd’hui de se frotter à la question de la virilité et d’interroger les représentations du masculin du point de vue des femmes. Le texte de Perrine Lorne, Chasse à l’homme, à partir duquel va être construit le spectacle, raconte l’histoire d’une débandade, d’un glissement, d’une perte de repères salvatrice. Celle d’un personnage, Harold, ébranlé par une rencontre improbable, qui voit vaciller les fondements même de sa masculinité. Avec ce projet, le pari est de s’interroger tous ensemble, femmes et hommes, sur nos capacités à réinventer nos places, à nous libérer des clichés, des stéréotypes qui nous enferment dans des rôles et des assignations qui figent et amenuisent la définition même de l’humain.

Metteure en scène : Carole Errante - Assistante à la mise en scène : Romane Pineau - Auteure : Perrine Lorne - Avec : Geoffrey Coppini, Axel Escot, Emma Gustafsson, Anne Naudon, Maurice Vinçon - Régisseur général et créateur sonore : Victor Pontonnier - Créateur lumière : Jean-Luc Passarelli - Scénographe  : Thibault Vancraenenbroeck - Costumière  : Aude Amédéo

SESSION | Parlez-moi de lui
Mercredi 28 novembre et 5 décembre de 10h à 12h
Notre désir est de s’interroger sur les multiples figures du masculin. Il s’agit de tisser des liens, des dialogues possibles entre ce que les hommes et les femmes disent du masculin, de donner un éclairage sur ce que ces croisements de paroles nous révèlent de notre monde et de nos représentations.

Partenaires : Théâtre National de Marseille – La Criée / Le 3bisf, lieu d’arts contemporains / Le Pôle Arts de la Scène- Friche la Belle de Mai / La Distillerie, lieu de création théâtrale

DEMESTEN TITIP | CHRISTELLE HARBONN
en savoir +
fermer
théâtreArts vivants

DEMESTEN TITIP | CHRISTELLE HARBONNEpouse-moi (Tragédies enfantines)

LECTURE SUR LE PLATEAU Entrée libre
Jeudi 20 décembre à 15 h

SESSION | Recommencer
Les mercredis 12 et 19 décembre de 10h à 12h

EPOUSE-MOI (TRAGEDIES ENFANTINES)
Résidence de création - décembre 2018

LECTURE SUR LE PLATEAU Entrée libre
Jeudi 20 décembre à 15 h

Épouse-moi (tragédies enfantines) est une pièce qui s’écrit au rythme de résidences de recherches menées depuis un an.

Elle évoque le ou les choix que nous faisons pour signer notre vie et la rendre unique, les mouvements en nous qui dessinent les chemins à prendre, ainsi que les événements qui nous font dévier de ces chemins. Qu’est-ce que le désir vient faire trembler en nous pour que nous devenions à la fois le sol et le séisme qui le déchire ?

Épouse-moi est un ensemble de portraits qui raconte comment chacun compose entre ses convictions, ses désirs et la réalité plurielle du monde. Plus qu’une demande en mariage, Épouse-moi est une invitation à se regarder avec les yeux bienveillants de l’amoureux et à épouser, avec cette nouvelle force, son propre inconnu.

Le désir commence avec le besoin urgent de vivre, non pas comme objet mais comme sujet de l’histoire – de vivre comme si quelque chose dépendait réellement de notre propre action, et ce besoin urgent débouche sur un champ libre.” Greil Marcus

Texte : Christelle Harbonn et la compagnie Demesten Titip - Mise en scène : Christelle Harbonn - Assistante à la mise en scène : Calypso Baquey - Avec : Adrien Guiraud, Marianne Houspie, Blandine Madec, Asja Nadjar, Sébastien Rouiller, Gilbert Traïna - Création sonore : Sébastien Rouiller - Scénographie : Laurent Le Bourhis - Création lumière : Sébastien Lemarchand
Création costumes : Inéha Costerousse - Régie générale : Marion Piry

SESSION | Recommencer
Les mercredis 12 et 19 décembre de 10h à 12h
À partir de la pièce de tous les matériaux qui ont permis de la composer, nous débattons, avec les outils d’écriture et d’improvisation théâtrale, sur les thématiques abordées dans cette création. Il s’agit d’une exploration de l’écriture de plateau sur un de nos principaux moteurs : désirer !

Production déléguée : Théâtre de la Criée / Marseille
Coproductions : 3 bis f, Théâtre du Jeu de Paume / Aix en Provence, Extra-Pôle / Marseille, CNCDC de Châteauvallon
Accueil en résidence : Collectif 12 / Mantes la Jolie
Soutiens : Région PACA, Ville de Marseille
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national

Photographie © Calypso Baquey