Bienvenue dans l’Europe de la diversité culturelle
Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | P | S | T | U | V | Z

ATTENTION FRAGILE

Attention fragile, compagnie de théâtre itinérant, est fondée en 1999 et implantée à Marseille. Son nom évoque à la fois les caisses qu’on trimballe sans ménagement et la délicatesse, voire la vulnérabilité de ce qui s’y passe. Elle a créé en 2002, le tour complet du coeur, qu’elle a joué à ce jour un peu plus de cent fois. Dès 1997, un collectif réunit, en Ariège, une quinzaine d’artistes venant de tous les horizons du spectacle travaillant à une forme de spectacle violemment et tendrement vivante, faite sous chapiteau de musique et de théâtre, d’apostrophes aux publics et de secrets volés. « Il y avait ceux qui venaient de la rue et qui rêvaient de salle obscure et d’un nid un peu plus douillet, ceux qui venaient de théâtres bien rangés et qui rêvaient de ciel ouvert et de poêles à bois dans des caravanes, et nos chemins qui se brassaient se sont croisés. » De l’aventure, d’autres aventures ont essaimé, plus intimistes ou plus précises. Attention fragile est l’une d’entre elles.

SITE DE LA COMPAGNIE

En savoir +
MANON
AVRAM

Manon Avram a suivi une formation en photographie et travaille en tant que photographe de plateau dans le domaine du théâtre et de la danse. Elle fonde le Collectif K.O en 2001. Ce projet regroupe des artistes du spectacle vivant et des artistes plasticiens avec pour volonté de collaborer et de créer des interactions entre ces disciplines. En 2003 le collectif s’est restructuré en compagnie de danse.
Parallèlement Manon Avram travaille pour la scène et les arts visuels.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
GAËL
BARON

Gaël Baron , formé au Conservatoire d’art dramatique d’Angers puis de Paris, connait un riche parcours de comédien et de metteur en scène.
Il a joué notamment sous la direction de Stéphanie Loïk, Christian Rist et Claude Régy et participe à plusieurs spectacles pour le jeune public.
En 2008, il a co-mis en scène Partage de midi de Paul Claudel au Festival d’Avignon, puis Adieu, Institut Benjamenta d’après le roman de Robert Walser.
En 2014, il a fondé avec le comédien Laurent Ziserman la Compagnie DEHORS / DEDANS, qui deviendra par la suite la Compagnie Panier Piano.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Alain
BÉHAR

Après une période (notamment au Théâtre de l’Est Parisien) où il met en scène Goldoni, Marivaux, Sélim Nassib, Bertolt Brecht, Odon Von Orvath, Arthur Schnitzler ou encore J.D. Salinger et Maurice Blanchot, Alain Béhar se consacre, à partir de 1998, à la mise en scène de ses propres textes. Il s’agit toujours de proposer des contrepoints pour faire émerger une forme ouverte qui trace des perspectives et offre des trouées, le sens circule sans jamais se figer dans un discours clos.

À titre personnel ou avec sa compagnie Quasi, Alain Béhar a été associé à La Chartreuse de Villeneuve les Avignon, au Théâtre des Bernardines et à la Scène Nationale du Merlan à Marseille, à la Scène Nationale de Sète, au théâtre de Clermont l’Hérault. Il est lauréat de la Villa Medicis hors les murs. Il a écrit et créé une dizaine de pièces depuis 2000 : Monochromes, Bord et bout(s),Tangente, Sérénité des impasses* 26 sorties du sens atteint ; Des Fins (épilogues de Molière), une variation avec les 33 fins des 33 pièces de Molière ; Manège ; Mô ; Até ; Angelus Novissimus ; Teste ou le lupanar des possibilités d’après Monsieur Teste de Paul Valery. Ces spectacles ont été présentés au Théâtre de la Cité internationale à Paris, au Festival d’Avignon, au Théâtre Garonne à Toulouse, au TNB à Rennes, au Quartz de Brest, aux Subsistances à Lyon, au Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape, au Studio Théâtre de Vitry, au théâtre de l’Archipel de Perpignan, à L’Échangeur de Bagnolet, à la Scène Nationale de Dieppe, à celle d’Albi, au Théâtre de l’Université Paul Valéry à Montpellier, à Sortie Ouest... Il intervient par ailleurs régulièrement dans des contextes de formation, dans des écoles et à l’université.

En savoir +
Nathalie
BEASSE

Nathalie Béasse a suivi une formation d’arts visuels à l’école des Beaux-Arts puis d’art dramatique au CRR d’Angers.
Elle a mené pendant 6 ans des ateliers avec des adolescents psychotiques et a monté de 2008 à 2011 des spectacles avec des détenus de la Maison d’arrêt d’Angers.
Elle monte sa compagnie en 1999 au sein de laquelle elle réunit des acteurs, danseurs et musiciens. Elle s’interroge notamment dans son travail aux relations au corps, à l’espace et à l’objet.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
ROMAIN
BERTET

Romain Bertet est danseur et chorégraphe. Mais il aime aussi construire des espaces, les mettre en lumière et en son, les faire bouger par la danse. Avec des complices bien sûr ! Il a crée la compagnie l’OEil ivre en 2014 pour faire vivre ces rencontres. Il a, auparavant, travaillé avec Maguy Marin, Alban Richard, Georges Appaix, Ambra Senatore. Une première pièce, ... de là bas, est crée en avril 2016. Elle convoque un danseur, un musicien, un scénographe et un éclairagiste autour d’un espace maléable construit à partir d’argile. Ecouter voir est la 2nd pièce de la compagnie.

En savoir +
CONSTANCE
BIASOTTO

Après un DEUG de littérature option Arts Plastiques, une licence option Danse et une maîtrise de littérature française, Constance Biasotto se forme aux disciplines aériennes du cirque.
En 2005 elle déménage à Marseille et entre dans la première promotion de la FAIAR dans une démarche professionnalisante. 
A la FAIAR, elle rencontre de nouvelles personnes avec qui elle partage un bout de chemin artistique : Anne-Laure Liégeois, Gulko et d’autres avec qui elle continue sa route : Michel Risse et Renaud Biri de Décor Sonore, Julie Guet-Jouvenot, Johnattan Sutton, Jacques Livchine. Avec eux, elle explore plus profondément la question de l’écriture, du théâtre, des lieux porteurs de sens et professionnalise sa démarche jusqu’alors restée complètement non-officielle.
En 2007, à sa sortie de la FAIAR, elle crée LE BAZAR PALACE. Structure de création pour des formes de spectacle hybride. Deux projets y sont actuellement en cours d’exploitation : BAZAR ETABLI (créé en 2009) CARROUSEL (création 2012) et ASPARTAME en septembre 2015.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Ester
BICHUCHER

Ester Bichucher est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (2ème promotion) et a suivit une formation en magie nouvelle avec Raphaël Navarro (Cie 14:20) au Centre National des Arts du Cirque.
La Compagnie Clandestine, créée en août 1995 dans les Alpes de Haute Provence, est installée à Manosque. Issue de la famille de la marionnette et du théâtre d’objet, la Compagnie Clandestine poursuit depuis plusieurs années un travail d’exploration des différentes techniques et traditions d’utilisation du papier : origami (papier plié), kirigami (papier découpé), pop-up (mécanismes de papier), kamishibaï (théâtre de papier et d’images)…

En savoir +
Danielle
BRÉ

Née en 1942 à Marseille, maître de conférences en études théâtrales à l’Université de Provence depuis 1971, elle fonde en 1980 la Compagnie In Pulverem Reverteris dont elle est la directrice artistique jusqu’en 2002. Elle met en scène une trentaine de spectacles dans le cadre de la compagnie : J’ai Mort de Joseph Joliet, Les gens déraisonnables sont en voie de disparition de P Handke, Grand et Petit de B. Strauss, Palerme , Pignans, Port au Prince de N Voltz et D Bré, Britannicus de Racine, Les soirées de Pierre Angelici d’après Racine et Bataille, Les vagues de Virginia Woolf, Les Récits aigres doux d’après Calvino et Manganelli, Et qui sait ce qu’un jour ce fils peut entreprendre Racine et quelques autres, Protocoles de E. Sanguinetti, La métaphore du gisant d’après Beckett, Le Matériau Fleisser d’après Avant Garde de M. Fleisser, Purgatoire à Ingolstadt de M. Fleisser, À présent, pour en finir avec la nostalgie d’après B. Strauss, P Handke, J Baudrillard, JF Lyotard, M Blanchot et E Levinas, Un amour impossible de G. Manganelli, Nous les héros de JL Lagarce, Le petit cirque de monsieur K d’après Kafka, Jackets ou la main secrète d’E. Bond, La vie de Galilée de Brecht, Navigue mais soit net d’après Modèle Réduit de Danielle Mémoire, Tokyo notes de H. Irata, L’Orage de d’A. Ostrovski, Insupportable mais tranquille, montage philosophique pour les classes moyenne, Des PaPis dans la tête fugue théâtrale cubiste pour Pablo Picasso, La RéCréation d’après Robert Walser, L’après Midi de Mr Andesmas de Marguerite Duras, Une fée de Frédéric Boyer, Randonnée en terres beckettiennes autour de Samuel Beckett, L’Achat du cuivre de Bertold Brecht, Le carnet d’automne d’après les Tablettes de Buis d’Apronenia Avitia de Pascal Quignard.

Depuis 1992, Danielle Bré est directrice du Théâtre Antoine VITEZ d’Aix en Provence, théâtre qui assure plus de 150 manifestations par an.Depuis 1996 elle est également directrice d’OPENING NIGHTS structure menant des études-actions, en prise avec les problèmes de l’institution théâtrale et les relations entre spectacle vivant et société.

Site de l’artiste

En savoir +
Gaëtan
BULOURDE

Gaëtan Bulourde (1968) participe à des projets artistiques et chorégraphiques dès 1989 après des études écourtées de mathématiques et suite à des rencontres avec des élèves des Beaux Arts et du CNDC (Centre National de danse contemporaine) à Angers (Maine et Loire, France). Il jouera également de la basse dans différents groupes de rock et de musique experimentale à Angers, Paris puis Berlin et suivra régulièrement des cours de danses et de théâtre. Depuis 2003, il vit et travaille à Bruxelles en qualité de danseur et musicien en développant d’autre part, ses propres projets.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
MARÉVA
CARASSOU

Après une formation de comédienne à l’Ecole « Parenthèses » dirigée par Lucien Marchal à Paris, puis au Stusio Théâtre d’Asnières dirigé par Jean-Louis Martin Barbas, Maréva Carassou travaille avec de nombreux metteurs en scène tels que Sabine Gousse, Maïa Sandoz, Frédéric Pichon et le chorégraphe Christophe Garcia. Depuis 2001, Maréva Carassou est comédienne dans les spectacles de marionnettes de la Brat Cie dont les spectacles sont mis en scène par Frédéric Pichon. En 2000, elle co-fonde la Cie La poursuite qui réunit un collectif d’artistes qui défend les écritures contemporaines et pratique l’« écriture au plateau ». Maréva Carassou adapte et met en scène le premier spectacle de la compagnie "La Chienne de Tazmamart" d’Abdelhak Serhane et le roman de Gérard Alle Bartali zigzag pour créer et interpréter un solo de théâtre et de marionnette "Lucien". Elle met en scène et interprète avec le musicien Philippe Ollivier "Shopping" d’après des textes de Gregory Motton.

Née du désir de porter à la scène le projet Malfoutus qui conjugue texte, marionnettes, objets et jeu d’acteur à destination d’un public jeune et adulte, L’Insomniaque Cie est créée en janvier 2016 à Marseille. Maréva Carassou en assure la directrice artistique portée par le désir de projeter sur scène son imaginaire et de donner lieu à des créations issus de la rencontre de textes. L’inspiration poétique se nourrit d’un questionnement permanent sur la représentation théâtrale de personnages et de vies qui se déploient dans les marges. Plusieurs artistes accompagnent ce cheminement dont les comédiennes marionnettistes Virginie Gaillard et Maud Hufnagel, la comédienne Hélène Lina Bosch et le comédien et metteur en scène Frédéric Pichon.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
GERMANA
CIVERA

Germana Civera est une chorégraphe espagnole. Elle fonde et dirige la compagnie Inesperada en 2000. Son travail de création est marqué par l’influence de différents chorégraphes tels que Merce Cunningham et Kurt Jooss.

En savoir +
MICHAËL
CROS

Artiste transdisciplinaire, Michaël Cros met en jeu des corps, qu’ils soient seuls ou en relation avec leur environnement. Influencé par l’anthropologie et l’éthologie, il propose des projets hybrides qui relèvent des arts plastiques et du spectacle vivant. Fondée en 2003 à Marseille, la Méta-Carpe est une association nomade qui produit les objets expériences portés par Michaël cros. Ses projets associent des artistes, chercheurs et étudiants, ainsi que des publics amateurs pour une approche art-science collaborative.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +

DÉTACHEMENT INTERNATIONAL DU MUERTO COCO

Le Détachement International du Muerto Coco est un collectif marseillais, qui travaille depuis 2009 sur la poésie contemporaine et ses extensions sonores / vocales / électroniques. Il s’emploie souvent à la faire entendre partout là où on l’invite au dedans et au dehors de ses cercles habituels Les membres du Muerto Coco pourraient résumer leur travail de recherche ainsi : une volontaire confrontation entre Hi-Fi et Lo-Fi, crétinerie et virtuosité, infantilisme et adultisme. Raphaelle Bouvier a d’abord suivi un cursus d’études littéraires à Marseille et fait de l’agriculture en Amérique latine, avant de se former comme comédienne au Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence, où elle a rencontré Maxime Potard. Lui, avait fait des études d’anglais et sortait de trois années de conservatoire de théâtre à Bordeaux.

SITE DE LA COMPAGNIE

En savoir +
CHRISTELLE HARBONN
DEMESTEN TITIP

Christelle Harbonn fonde en 2003 la Compagnie Demesten Titip, anagramme des deux mots « identité » et « temps », qui sont les deux grands axes sur lesquels la compagnie élabore ses projets théâtraux. Les créations de la compagnie mettent en lumière des personnages romanesques, du XIXème siècle à nos jours, qui ne sont jamais frappés d’héroïsme, mais qui reflètent une part de nous-mêmes, la part inadéquate au bon fonctionnement d’une société qui ne sait pas faire exception : sous-productivité, fêlures, contre-performance sont les maîtres mots des personnages sur lesquels nous aimons rêver.

SITE DE LA COMPAGNIE

En savoir +
Mathilde
DROMARD

Curieuse de nature, Mathilde Dromard explore depuis l’enfance divers médiums pour exprimer sa sensibilité. Après un parcours en arts appliqués, elle arrive au spectacle vivant par la danse (Flamenco). Elle est diplomée du Conservatoire d’Avignon où elle s’est également formée au chant lyrique et à la basse. C’est à cette époque qu’elle découvre le clown. (B. Dukhan, A. Gautré, C. Paga, C. Obin). Depuis quelques années cette posture de dialogue entre intériorité et expression devient sa compagne de route et d’écriture. Faire appel à la liberté, la poésie, l’exigence, la démesure du clown, est donc apparu naturellement sur le chemin de Mathilde Dromard, directrice artistique de la Compagnie du i. En 2012 elle crée et précise son double clownesque.
Depuis, accompagnée de Séraphine, elle élargit cette recherche et affirme son geste.

La Compagnie du i a toujours eu à cœur de relever les petits riens qui font la beauté des liens humains. Au fil de ses différentes créations, elle a façonné une écriture intéressée par l’humain dans ce qu’il a d’intime, de vulnérable derrière les effets de façade. La forme artistique s’oriente rapidement vers le clown, pouvant ainsi allier profondeur et légèreté. Parce qu’être en vie n’a rien d’évident, mais c’est si bon quand on peut rire ensemble, de soi, de l’autre, avec bienveillance.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Benjamin
DUPÉ

Compositeur, guitariste et metteur en scène né en 1976, Benjamin Dupé se consacre à la création musicale, au sens large : écriture instrumentale, vocale ou électroacoustique, improvisation et performance, conception de dispositifs technologiques, théâtre musical... Son travail de compositeur est marqué par l’invention de nouvelles formes concertantes et de nouvelles relations à l’auditeur. Son écriture investit l’ensemble du sensible : espace, lumière, matière, corps, image ou mot sont pour lui des extensions du musical, composées au même titre que les sons. Ses productions questionnent la place de l’auditeur, alternant prises d’espaces spectaculaires, petites formes intimes, dispositifs immersifs, surgissements dans le quotidien, inscriptions dans la nature. Sa méthodologie de création propose de nouveaux rapports avec les publics : implication de personnes ressources, collectages, projets participatifs. Mettant au centre de son écriture la notion de dramaturgie de l’écoute, il bâtit au fil de ses pièces un langage musical singulier, qui s’inspire autant de l’héritage savant que de la vitalité des musiques populaires.
Ses œuvres sont jouées dans les festivals de musique contemporaine, les maisons lyriques, les festivals généralistes, sur les plateaux de scènes nationales, en espace public, sur les ondes de la radio... Benjamin Dupé est artiste associé au Nouveau Théâtre de Montreuil depuis l’automne 2015, pour trois saisons. Il est également associé depuis l’automne 2016 au Théâtre Durance de Château-Arnoux / Saint Auban.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Ana
EULATE

Ana Eulate est chorégraphe, elle fonde avec Mercedes Recacha la Compañía Pendiente à Barcelone en 1994, qu’elle dirige actuellement.

En savoir +
Francesca
FOSCARINI

Francesca Foscarini est chorégraphe et interprète. Par de nombreuses collaborations en Italie et en Europe elle a approfondi un langage, une expressivité d’interprétation et une expérience de l’improvisation. En 2013, elle a remporte le Prix d’interprétation Equilibrio Rome. De 2003 à 2011 elle est, avec Barbara Todesco, directrice artistique du Centre de formation en danse de Romano d’Ezzelino à Vicenza en Italie. En 2015, Francesca Foscarini est lauréate du prix Leònide Massine de Positano.

Site de l’artiste

En savoir +
YVES
FRAVEGA

Yves Fravega est metteur en scène, comédien, et directeur artistique de la compagnie L’Art de Vivre, qu’il fonde en 1995.
Au sein de la compagnie, il développe un travail de création mêlant étroitement comédiens, musiciens et artistes amateurs rencontrés lors de résidences ou de projets. 

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
MARTA
GÖRNICKA

Marta Górnicka, chanteuse et metteur en scène, s’est formée à l’Académie de théâtre de Varsovie et au conservatoire Frédéric Chopin. Outre de nombreuses collaborations avec des metteurs en scène polonais ou étrangers comme Robert Wilson, Marta Górnicka a enregistré un disque de chansons d’Astor Piazzolla et animé des ateliers de chant à travers l’Europe.

En savoir +
Gustavo
GIACOSA

Gustavo Giacosa est acteur-danseur, metteur en scène et commissaire des expositions, originaire d’Argentine. En 2012 il fonde à Aix en Provence sa compagnie théâtrale SIC.12.

CIE SIC.12

En savoir +
Boris
GIBE

Boris Gibé, circassien et danseur, est le directeur artistique de la compagnie Les choses de rien, créée en 2004.
Son travail s’articule notamment autour de la perception du monde, le questionnement du conditionnement humain. Ses créations proposent au spectateur un nouvel angle d’observation dans une déconstruction de ses repères.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
PIT
GOEDERT

Le comédien Pit Goedert est né au Luxembourg et vit en France depuis 1976. Il collabore étroitement à la plupart des projets de la compagnie l’Art de Vivre.
Avec l’ensemble de l’équipe il explore le jeu, l’écriture, l’adaptation de textes et la conception plastique.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Julien
GOURDIN

Le comédien, danseur et metteur en scène Julien Gourdin bénéficie d’une double formation. Titulaire d’un DEUST "Arts du Spectacle" de la faculté d’Aix-en-Provence, il s’est aussi formé à la danse contemporaine auprès de Julyen Hamilton, Ingborg Liptay, Bruno Pradet,Yves Marc, Frédéric Werlé, Suzon Holzer, Michel Kéléménis, Christine Fricker, et Véronique Larcher.
Membre du Groupe de Recherche Chorégraphique Aixois, il a participé à de nombreux temps forts tel que la Biennale de Lyon, les Hivernales d’Avignon, les Rencontres chorégraphiques de Grenoble ...
En mars 2012, il participe à la création Les visages de Franck, mise en récit du texte de Charles- Eric Petit pour la Biennale des écritures du réel.

En savoir +
FRÉDÉRIC
GRABE

Metteur en scène et comédien, il se forme au Conservatoire de Toulon et intègre l’E.R.A.C (1997-2000).
Metteur en scène au sein de la Compagnie Hi-Han, de 2000 à 2007, il créée « Haute- Surveillance » de Jean Genet (Création Les Informelles des Bernardines Marseille 2000), « Saint Elvis » de Serge Valletti (Création Théâtre Apollinaire, La Seyne-sur-Mer 2003), « La fureur des nantis » de Edward Bond (2006) et « Le mois de Marie » de Thomas Bernhard (Théâtre de L’Abattoir, Cuers 2007).
En 2008, il crée L’autre Compagnie et met en scène « Pour un peu » de Thomas Bernhard, (Création Théâtre des Halles d’Avignon 2008), « La mémoire est-elle soluble dans l’eau ? » (Création Site des anciens chantiers de La Seyne sur Mer 2009), « Sirènes en campagne » (Sirènes et Midi Net 2011), et « Visites » de Jon Fosse (Création au Théâtre Liberté, Toulon, 2012).

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Daniel
GULKO

Directeur artistique de la compagnie de cirque radical, Cahin-Caha, il développe un style « bâtard » : métissé, irrévérent, lyrique et dense.

Iconoclaste et pluridisciplinaire, metteur-en-scène, clown, poète, danseur, acteur et scénographe, Gulko s’auto définit comme Zen-anarcho-surréaliste.

Né aux Etats-Unis, artiste depuis 30 ans, Gulko mène d’abord une carrière au Québec, navigant entre la performance expérimentale et engagée, le spectacle de rue et les rituels modernes.

Clown et danseur, il travaille avec diverses compagnies et artistes, dont Mimes Omnibus, le Cirque du Soleil (Montréal) ; Ctibor Turba (Prague) ; Keith Hennessy (San Francisco) et Jiyu Geki Jyo (Tokyo). Il déménage en France en 1993 et co-fonde le collectif Pocheros, dont il devient metteur en scène. En 1998, il a créé la compagnie Cahin-Caha qui s’implantera à Marseille en 2001.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Christophe
HALEB

Christophe Haleb est chorégraphe, directeur artistique, danseur et pédagogue. Il fonde la compagnie La Zouze en 1993.
La Compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, par la Drac Provence-Alpes-Côte-d’Azur, par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. La Zouze est également conventionnée par la ville de Marseille qui depuis 2012 met à sa disposition un lieu de travail où le projet commun Dans les parrages, a pu prendre forme en tant que laboratoire de recherche artistique et sociétale.

LA ZOUZE

En savoir +
Florent
HAMON

Florent Hamon est le collaborateur artistique au sein de la compagnie Les choses de rien, créée en 2004. En tandem avec Boris Gibé, le directeur artistique, il explore des croisements entre danse, cirque, théâtre, installation plastique, musique et technologie.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
CHRISTELLE
HARBONN

Christelle Harbonn fonde en 2003 la Compagnie Demesten Titip, anagramme des deux mots « identité » et « temps », qui sont les deux grands axes sur lesquels la compagnie élabore ses projets théâtraux.
Les créations de la compagnie mettent en lumière des personnages romanesques, du XIXème siècle à nos jours, qui ne sont jamais frappés d’héroïsme, mais qui reflètent une part de nous-mêmes, la part inadéquate au bon fonctionnement d’une société qui ne sait pas faire exception : sous-productivité, fêlures, contre-performance sont les maîtres mots des personnages sur lesquels nous aimons rêver.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Matthieu
HOCQUEMILLER

Après une formation professionnelle aux arts du cirque (Centre des Arts du Cirque-Montpellier) puis en danse, Matthieu Hocquemiller a travaillé comme interprète, danseur et acrobate, pour de nombreuses compagnies contemporaines : en 2004 il est lauréat des Talents Danse ADAMI.
Il crée la Compagnie à contre poil du sens à Montpellier en 2005 et se consacre alors à la chorégraphie en créant, notamment, "Bonnes nouvelles", "Jusque là c’est nous" (en co-production avec le Festival Montpellier Danse) et la "Post disaster dance" dans le cadre du projet Tridanse en 2012.
Il se passionne également pour l’image, se forme à la vidéo et aux outils numériques (Ecole des Gobelins, Paris).
Il intègre l’image à ses projets chorégraphiques et travaille à des installations vidéos et courts métrages (sélectionnés dans de nombreux festivals).

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Marianne
HOUSPIE

Marianne Houspie est une comédienne.

Elle se formera au conservatoire national de région de Marseille, et à l’université d’Aix-en-Provence où elle suit tout d’abord des études de Lettres Modernes, puis de communication, avant de se consacrer entièrement aux études théâtrales. Elle y fera des rencontres essentielles.

Actrice, danseuse, coach, sauteuse en trampoline, assistante à la mise-en-scène, et par deux fois chienne, elle privilégie la fidélité et travaille régulièrement depuis 1991 sous la direction entre autres et dans le désordre de :

François-Michel Pesenti, Christelle Harbonn, Christophe Chave, Geoffrey Coppini, Pierre Laneyrie, Alexis Moati, Julie Kretzschmar, Thierry Raynaud, Mireille Herbstmeyer, Franck Dimeck , Hubert Colas, Alain Béhar, Laurence Janner, Ex-Nihilo, Cécile Quaranta, Mathieu Cipriani, Olivier Saccomano, Agnès Del Amo, Jean-Marie Sanchez, Anne Pleis, Danièle Bré, Paul-Emmanuel Odin...

Marianne Houspie a, par ailleurs, travaillé à plusieurs reprises au 3 bis f, notamment avec Christelle Harbonn et la compagnie Demesten Titip.

En savoir +

ICI-MÊME [GRENOBLE]

Ici-Même [Grenoble] regroupe trois à trente personnes selon les projets. Elle croise les approches et brouille les frontières entre les disciplines : jeu d’acteur, création sonore, installation, performance, graphisme, architecture, photographie, écriture, vidéo, sociologie de terrain… Le processus de création s’inscrit dans la réalité et la quotidienneté du milieu urbain. Les productions se conçoivent, s’écrivent et se modélisent dans l’espace public. L’environnement tout entier est considéré comme source d’informations et de sensations qui peuvent être captées, enregistrées,
accumulées comme matière à création. Si la ville est façonnée par une géographie, composée d’axes, de zones, de quartiers délimités, identifiables, elle est aussi traversée, dans une temporalité qui lui est propre, par des flux d’activités, des circulations humaines, des saisons, l’actualité… À travers une exploration sensible des « territoires humains », Ici-Même interroge les différents usages de l’espace public et propose un art d’expérimentation.

SITE DE LA COMPAGNIE

En savoir +
MARTA
IZQUIERDO MUÑOZ

Marta Izquierdo Muñoz étudie la psychologie, puis la danse à Madrid et vient travailler en France au CCNRB de Catherine Diverrès (2001-2007), François Verret (depuis 2006), la compagnie Allio-Weber et Séverine Chavrier. Elle initie ses premiers projets sous son nom au sein de sa compagnie [lodudo] production : She’s mine et Walking on thon ice. Lauréate d’une bourse Culturesfrance Hors Les Murs au Japon, elle crée Rojo avec la perforeuse Norico Sunayama puis Sirène en duo avec Jean-François Pauvros et He matado al príncipe - mon coeur est un océan.

En savoir +
LES ESTIVANTS
JOHANA GIACARDI

Johana Giacardi, né en 1992, vit et travaille à Marseille. En 2015 elle est diplômée d’un Master 2 professionnel en Dramaturgie et écritures scéniques à l’université d’Aix-Marseille. Durant ses études elle est formée en tant que comédienne auprès de Danielle Stefan, Agnès Régolo, Franck Dimech, Marie Vayssière et Marco Baliani. Dans le cadre de son Master, elle met en scène Les Vexations, spectacle soutenu et accompagné par le Théâtre Antoine Vitez à Aix-en-provence. Parallèlement elle est comédienne sur les mises en scène de Malte Schwind, Un dytique et Tentatives de fugue. Les estivant, association loi 1901 crée en novembre 2016, mène depuis lors des ateliers dans le cadre du prix littéraire Paca et dirigés par Johana Giacardi au lycée du coudon à la Garde.

En savoir +
Lionel
KASPARIAN

Lionel Kasparian est compositeur. C’est au travers de l’étude de la batterie et de la composition de musique électroacoustique qu’il s’engage dans la création de pièces de musique sur support ainsi que dans l’improvisation instrumentale. Dans son travail, il accorde une place prépondérante à la personnalité de l’individu et s’intéresse à la question du geste instrumental dans son rapport aux nouvelles technologies liées à l’informatique. Il fonde Art-Temps Réel en 2003.

ART-TEMPS REEL

En savoir +
Pauline
LAIDET

Pauline Laidet est comédienne et metteur en scène. Elle se forme aux Conservatoires du Xème et XVIIème arrondissements de Paris, puis elle entre en 2003 à l’école de La Comédie de St-Etienne. Parallèlement, elle se forme à la danse classique, jazz, et contemporaine avec entre autres, Maguy Marin, Denis Plassard et Thierry Niang. Elle soutient son Master d’Arts du Spectacle à Paris III puis à Lyon II en 2009 sur l’écriture de Patrick Kermann dans son mémoire : « Théâtralité du témoignage ». En 2014, elle crée la compagnie La seconde Tigre qu’elle co-dirige avec la danseuse Hélène Rocheteau.

La seconde tigre

En savoir +
Pierre
LANEYRIE

Après des études de biologie et de géologie, Pierre Laneyrie s’oriente vers le théâtre. Il commence sa formation aux ateliers du théâtre de Saint-Étienne et rentre à l’École Régionale d’Acteurs de Cannes (ERAC), où il travaille avec Michel Duchaussoy, Alain Timar, Andrzej Seweryn, Jean-Claude Penchenat, Liliane Delval, Françoise Seigner, Peter Brook, Robert Cantarella, Florence Giorgetti, Alain Simon, Simone Amouyal, Didier Carette, Claude Régy. En tant qu’acteur, il a joué notamment sous la direction d’Eugène Green, Alain Simon, Robert Cantarella, Florence Giorgetti, André Tardy, Hubert Colas, Paul Desveaux, Alexandra Tobelaïm, Alexis Moati, Stratis Vouyoucas, Alexis Forestier, Marielle Pinsard, Thierry Raynaud…

Il signe sa toute première mise en scène en 1995 en sortant de l’Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes.

Il signe les mises en scènes de Volcan de Philippe Minyana, de Kalldewey, Farce de Botho Strauss, Phèdre de Sénèque, Reconstitution de Philippe Minyana et Importe qui ! d’après les écrits d’Alberto Giacometti. En 2007, il met en scène avec Thierry Raynaud Une petite randonnée [P.R.] de Sonia Chiambretto, à Montevideo, Marseille. Il joue en 2009 et 2010 dans Un fils de notre temps et Peter Pan, ou le petit garçon qui haïssait les mères, sous la direction d’Alexis Moati, Compagnie Vol Plané.

En savoir +
NOÉMIE
LEFEBVRE

Auteur et chercheur en science politique, Noémie Lefebvre vie et travaille à Lyon. Elle place au coeur de son travail la question de la rencontre entre idées politiques et idées sur l’art. Elle est l’auteur de deux essais de référence sur la politique musicale en France. Parralèlement à son travail de recherche elle est l’auteur de plusieurs romans : L’autoportrait bleu (2009), L’état des sentiments à l’âge adulte (2012), et L’enfance politique (2015).
Invitée en résidence d’écriture en 2013 au 3 bis f, Noémie Lefebvre conceptualise C’est fou comme on se ressemble, promenade sonore au sein de l’hôpital Montperrins.
En 2016, son dernier roman, L’enfance politique, sera mise en scène par la compagnie Vol Plané.

BLOG DE L’ARTISTE

En savoir +
Marie
LELARDOUX

Après des études littéraires et d’Arts du Spectacle, Marie Lelardoux soutient en 2000 une maîtrise d’Etudes Théâtrales à Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Elle s’installe à Marseille où elle créé la compagnie émile saar en 2003. Plusieurs lieux de théâtre accompagnent ses recherches et créations pendant plusieurs cycles. A Marseille et en région PACA : les Bancs publics, La Gare Franche / Cosmos Kolej, le Théâtre les Bernardines, le 3 Bis f. Créations de Marie Lelardoux : Il y a des trous dans le déroulement du temps d’après Alessandra de Lycophron (création 2005) ; Son visage au repos, en mouvement, de profil, de face (création 2008) ; L C épouse Z (co-création 2008 avec Julie Kretzschmar), La maison (création 2011), Utopia, tous des barbares (création 2014).

En savoir +

LES 3 POINTS DE SUSPENSION

Comme dans chaque création de la Cie 3 Points de suspension depuis 2001, il n’y a pas un artiste porteur de projet mais un ensemble de forces, de compétences, de savoir-faire, mis ensemble pour tenter de redonner du sens au mot « collectif » et à cette folie chaotique que semble être, à priori, une entreprise artistique. Avec le « réel » pour terrain de jeu, ils considèrent celui-ci comme un ensemble de couches de croyances, de récits, et de perceptions portées collectivement sur le monde. Ces strates sont pour eux des territoires avec leurs règles, leurs forces et leurs faiblesses et comme ils aiment les histoires d’aventures et de cosmonautes, ils aspirent à les conquérir, mais aussi à trouver des accords, à bâtir des ponts entre eux pour participer à la mise en oeuvre d’un espace public viable et partagé.

SITE DE LA COMPAGNIE

En savoir +
Christian
MAZZUCHINI

Christian Mazzuchini développe un travail spécifique autour d’auteurs contemporains dont le compagnonnage avec Serge Valletti. Autres Gens d’Ici (2000), Gens d’Ici et Autres Histoires (1997), Conseil Municipal (1995), Balle perdue (1994). Élargi depuis à d’autres rencontres : Si vous êtes des hommes, mise en scène Philippe Delaigue en 1998, Souvenirs assassins mise en scène Serge Valletti en 1996, Autour de Martial mise en scène H. Menahem en 1995, Le nègre au sang en 1994 et Comme il veut en 1990 mise en scène Pascal Papini. Au théâtre, Christian Mazzuchini a travaillé également avec Bernard Lotti Homme et galant homme (2000), avec Claire Lasne Ivanov en 1999, avec Olivier Maurin Petite suite de portraits en 1999, Carte noire (1998), Chutes (1996), avec Philippe Delaigue Si vous êtes des hommes en 1998, avec Cyril Grosse Ulysse (1996), avec Chantal Morel Correspondance (1997), Le roi Lear (1994), avec Pascal Papini Dialogues manqués (1994), Les chevaux à la fenêtre (1993), avec Jean-Yves Picq Falaises (1991).
De sa rencontre avec le psychiatre et psychanalyste François Tosquelles et le poète contemporain Christophe Tarkos, il a développé avec la complicité de Marilyne Le Minoux et Jean Pierre Chupin, un singulier travail dans chaque pièce et dans chaque territoire traversé. Une certaine façon de penser, de considérer et surtout de vivre et faire vivre les rapports entre une équipe artistique, un théâtre et des gens, dans une vision plus large que celle de public, caractérise ce travail centré avant tout sur l’humain.

En savoir +
Matthieu
MEVEL

Matthieu Mével est écrivain (théâtre, poésie) et metteur en scène. Il a travaillé depuis 1998 dans des théâtres (théâtre de La Main d’or, Paris, théâtre des Amandiers, nanterre, théâtre Kleist Forum, Frankfort/oder, Allemagne, théâtre Juan Ruiz de Alarcon, Mexico, Auditorium du Centre Culturel Français, Rome), des galeries (Galerie Mercer Union, Toronto, Galerie Italienne, Paris, Casa vecina, Mexico) et réalisé des performances dans les villes de Copenhague, Bruxelles, Rome, Toronto, Dieppe, Mexico et Paris. Il dirige la collection « matériau » dédiée aux textes théâtraux contemporains pour L’Entretemps éditions. Il a collaboré, en les traduisant, avec Romeo Castellucci en 2008, (Purgatorio, librement inspiré de La Divine Comédie de Dante), et Patrice Chéreau en 2010 (La Douleur d’après Duras). Il vit à Rome.

Site de l’artiste

En savoir +
Mathilde
MONFREUX

Mathilde Monfreux est performeuse, danseuse, chorégraphe. Elle développe une démarche organique, contextuelle, faite de glissements, zooms ou extractions entre des pièces pour le théâtre et des pièces IN SITU.
Son écriture chorégraphique est instinctive, empreinte de son expérience performative du contact-improvisation et du butoh. Son engagement acrobatique et poétique dans le corps et le corps à corps l’amène à collaborer avec des circassiens (Camille Boitel, Laurent Chanel), des chorégraphes (Anja Hempel, Karim Sebbar, Didier Silhol, Anne-Catherine Nicoladzé, Pé Vermeesh), des plasticiens (Rémi Uchéda, Robin de Courcy, et en particulier depuis 2008 avec Elizabeth Saint-Jalmes) et le collectif d’artiste Ici-Même [Grenoble].

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
MATHILDE
MONFREUX

Mathilde Monfreux est performeuse, danseuse, chorégraphe. Son écriture chorégraphique est instinctive, empreinte de son expérience performative du contact-improvisation et du butoh. Son engagement acrobatique et poétique dans le corps à corps l’amène à collaborer avec des circadiens ( Fany Soriano, Camille Boitel, Laurent Chanel ), des plasticiens ( Robin Decourcy, Rémi Uchéda, Elizabeth Saint Jalmes ), des chorégraphes, et de nombreux improvisateurs en danse, musique, voix ( A.L Pigache ).

La Compagnie des Corps Parlants, crée en 2009, est basée à Marseille. Le travail de création et de transmission prend racine autour d’une vision organique du corps tout en le mettant dans une perspective intime et politique. Les créations mettent en relation la danse avec d’autres médiums : littérature, sculptures, objets, voix, et ce, dans des contextes spécifiques, dont les plateaux de théâtre.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Nathalie
NÉGRO

Pianiste et direc­trice artis­ti­que, née à Marseille, Nathalie Négro est médaillée des CNR de Marseille et Nice. Elle est également diplô­mée en musi­co­lo­gie. A partir de 1985, elle ensei­gne le piano à la Cité de la musi­que de Marseille.

En 2003, elle quitte l’ensei­gne­ment et fonde PIANOANDCO, struc­ture de pro­duc­tion, pour donner à ses ren­contres artis­ti­ques de véri­ta­bles espa­ces d’expres­sion.

Son vaste réper­toire, dont le spec­tre se déploie du clas­si­que jusqu’à la musi­que impro­vi­sée, l’amène à tra­vailler notam­ment avec des per­son­na­li­tés musi­ca­les comme György Kurtag, Yvonne Loriod, Claude Helffer, Pierre Laurent Aimard. Sa ren­contre avec le pia­niste amé­ri­cain Jay Gottlieb sera déci­sive.

Elle tra­vaille avec des ensem­bles comme Capricorne (Londres), Musiques Nouvelles (Belgique), Ars Nova, Art Zoyd…

Programmée dans des fes­ti­vals en France comme à l’étranger, elle se pro­duit lar­ge­ment en Europe, Pays Bas , Espagne, Belgique… sur le pour­tour médi­ter­ra­néen, jusqu’au Nigeria. Outre atlan­ti­que elle est l’invi­tée du Centre d’art d’Orford au Canada...

En 2009, sa créa­tion J’ai des mil­liers de gestes est donnée au Festival de danse et arts Multiples de Marseille. En 2013, dans le cadre de Marseille-Provence Capitale euro­péenne de la culture 2013, elle réa­lise son pre­mier opéra 80 000 000 de vues… pro­grammé à l’Opéra de Reims, dans les scènes natio­na­les Le Phénix (Valenciennes) et L’Hyppodrome (Douai), au Bateau Feu (Dunkerque), au Nouveau conser­va­toire de Puteaux...

Début 2016, ayant rem­porté un appel à projet inter­na­tio­nal, Nathalie Négro a été en rési­dence 4 mois en région Nord-Pas de Calais.

Mixité entre les formes, trans­ver­sa­lité, plu­ri­dis­ci­pli­na­rité, signent son œuvre dont l’axe de gra­vité reste le réper­toire contem­po­rain.

Site de l’artiste

En savoir +
JULIE
NIOCHE

Julie Nioche est une danseuse et chorégraphe contemporaine diplômée en 1996 du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Son travail se situe au carrefour de plusieurs champs d’exploration : celui de la création contemporaine, du monde du soin et de la recherche.
Elle est co-fondatrice depuis 2007 de la compagnie A.I.M.E (Association d’Individus en Mouvements Engagés) qui regroupe chercheurs-enseignants, acteurs du monde associatif et praticiens du corps. L’association a pour objet la création des oeuvres de la chorégraphe et le développement d’un « art citoyen » consistant à diffuser la danse et les savoirs liés à cette pratique, notamment les pratiques somatiques dans le milieu médico social et éducatif.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Mélanie
PERRIER

Chorégraphe, Mélanie Perrier se déplace de l’image vers la chorégraphie et de la performance vers la danse, pour définitivement investir le territoire du corps et de la danse et travailler autour de l’élaboration du mouvement et de l’épure du geste en affirmant une radicalité à partir de la forme du duo.
Elle a fondé la Compagnie 2minimum en 2010.
Elle mène depuis 10 ans, des actions de formations auprès de publics diversifiés et a créé, parallèlement à sa compagnie, le Laboratoire de geste en 2005 où elle mène avec son équipe des recherches autour des esthétiques du geste et des partitions et protocoles artistiques.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
ANNE MARINA
PLEIS

La metteur en scène Anne Marina Pleis vient travailler la relation spectateurs-comédiens. Elle interroge le rapport du théâtre à l’espace et à la cité en confrontant l’imaginaire d’un texte au quotidien de nos vies.
En 1991, elle fonde la compagnie Théâtre 27 avec qui elle crée entre autre A Themiscyra-Noch, Lenz de Georg Buchner, et Trilogie autour d’un lit.

En savoir +
COMPAGNIE DES ACCÈS
SABRINA GIAMPETRONE

Le parcours de vie de Sabrina Giampetrone est lié à la Méditerranée. Elle choisit le théâtre après des études de langues. Elle rencontre et se forme notamment auprès d’Antonio Fava, Mohamed Driss, Noëlle Renaude, Célie Pauthe, François Cervantès... Elle commence le théâtre à Rome, puis Avignon. A Marseille, avec Le Transit Théâtre Compagnie, elle joue George Dandin de Molière. Elle se sensibilise aux écritures contemporaines avec la Compagnie des Ponts Levants à Martigues, et plus particulièrement avec Olivier Saccomano et le Théâtre de la Peste à Marseille. Sous sa direction, elle joue J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne de Jean Luc Lagarce et assiste la mise en scène de Confession de Stavroguine de Fédor Dostoïevsky. Sa collaboration de quatre ans avec le Begat Theater Compagnie lui ouvre une toute autre approche artistique, celui du théâtre de rue. La création collective du spectacle Le Jardin Aveugle basé sur le roman de Janet Frame, posera les prémisses de son intérêt pour la mise en scène et l’écriture. Avec la Compagnie du Nom Dit (Paris), elle joue Hypsipyle d’après Euripide. Elle est sollicitée pour mettre en scène des projets dans le cadre de Marseille – Provence 2013 et du P.A.C (Pôle Artistique et Culturel) à Aubagne, mais aussi dans le cadre de sa participation au festival (itinérant) Kunstikit en Norvège.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Arnaud
SAURY

Arnaud Saury est Comédien et Metteur en scène. Il est issu de la deuxième promotion - 1994/97 - de l’Ecole du TNB de Rennes. Il travaille ensuite avec Matthias Langhoff, Jean-Luc Terrade... Membre dissident de La Zouze -Cie du chorégraphe Christophe Haleb. Il rejoint le groupe de travail Humanus Gruppo (Rennes) en 2006. Travaille également avec Nicolas Frize, Petra Schulz, Viviana Moin, Mireille Guerre et Raffaella Giordano, Marie Vayssière et Suzanne Joubert. Après avoir entamé un travail en milieu carcéral, il intervient plus récemment en milieu psychiatrique (le 3bisf d’Aix-en-Provence, le Mas Careiron d’Uzès, le centre hospitalier Guillaume Régnier de Rennes). Il est membre fondateur de Mathieu Ma Fille Foundation.

Mathieu Ma Fille Foundation

En savoir +
Malte
SCHWIND

Il découvre le théâtre dans le cadre des ateliers amateurs de la formation « théâtre » de l’Université Aix-Marseille. Ayant terminé sa licence en psychologie, il s’investit immédiatement en théâtre. Diplômé d’une licence 3 en 2012, il commence le Master pro « Arts de la scène » cette même année.

Après avoir commencé dans le cadre de la formation en tant qu’acteur parmi Nathalie Garraud, Khéridine Lardjam (texte de Benfodil), Marie Vayssière, il travailla sa première mise en scène dans le cadres des ateliers amateurs : Le Songe ou un jeu de rêve de A. Strindberg avec un montage de textes de Dostoïevski, Rilke, Lautréamont, Baudelaire. Il fut marqué profondément par un stage d’observation au Théâtre du Radeau en 2012. En 2013, il élabore le projet d’Un diptyque, une écriture de plateau en deux volets (Un lamento et Une ode), joue pour Marie Vayssière et Nanouk Broche et assiste Marie Vayssière et Charles-Éric Petit. Il travaille aussi comme critique pour L’Insensé.

Dernièrement, il joue dans le nouveau film de Vincent Joly « Le promontoire du Songe »

En savoir +
& PIERRE PILATTE
SOPHIE BORTHWICK

Sophie Borthwick et Pierre Pilatte sont à l’origine d’1 WATT. Depuis sa création, la compagnie s’affaire à mettre en place des canevas de spectacle, des histoires qui portent un regard sur un lieu, ses usages, sa vie, ses perspectives et permettent la rencontre avec ses habitants et/ou le public convié. Habiter poétiquement un coin de la ville ou village. Y mettre en évidence la place du vivant, non productif, avec du temps à perdre.
Laisser la place au jeu du hasard, se comporter autrement.
Se permettre la divagation : parcours, trajets qui oscillent entre des points de vue intimistes et paysagers.

En savoir +
JEFF
THIÉBAUT

Jeff Thiébaut, originellement artiste plasticien, est le responsable artistique et cofondateur de la compagnie de théâtre de rue Delices DADA.
Depuis 1984, il explore avec sa compagnie le paysage urbain ou naturel comme terrain d’expérimentation et support essentiel d’un théâtre contemporain.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Jean-Paul
THIBEAU

Jean-Paul Thibeau est artiste intermédia, chercheur et enseignant. Il se manifeste en France et à l’étranger depuis 1972. Il est coordinateur des « protocoles méta ». Jusqu’en 2015, ill exerce à l’école supérieure d’art d’Aix en Provence, où il enseigne à partir des pratiques comportementales et performatives présentes dans l’art actuel. Son enseignement est transversal à la plupart des disciplines présentes au sein de l’établissement. Depuis 2003 il y développait un méta- atelier.

Site de l’artiste

En savoir +
ALEXANDRA
TOBELAIM

Comédienne issue de l’ERAC, Alexandra Tobelaim a joué sous la direction de Geneviève Hurtevent, Philippe Chemin ou Jean-Pierre Vincent...
Curieuse de rencontres et d’expériences diversifiées, elle se forme à la direction d’acteurs aux côtés de Jean-Pierre Vincent qu’elle assiste notamment dans Les prétendants de Jean-Luc Lagarce, et développe son rapport à l’écriture scénique et aux textes contemporains auprès de Hubert Colas.
Elle fonde en 1998 la compagnie Tandaim au sein de laquelle elle met en scène ses propres spectacles.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
ALAIN
UBALDI

Alain Ubaldi est auteur et metteur en scène. Il commence à écrire pour le théâtre en 1990 et monte son premier spectacle en 1991. Après avoir été l’assistant d’Andonis Vouyoucas, metteur en scène et directeur du théâtre Gyptis à Marseille, il retourna vers l’écriture dramatique.
En 2006, il renoue avec le plateau et fonde la Compagnie Kapitalistic Interrelation Théâtre. Avec cette compagnie, il s’engage dans un travail de recherche afin d’expérimenter une démarche de déterritorialisation des esthétiques théâtrales qui permettent d’interroger à nouveaux frais l’imaginaire de notre société, ses processus de subjectivation.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
Christian
UBL

Christian UBL est né en Autriche à Vienne. Il aborde la danse à travers un parcours très éclectique, comprenant le patinage artistique et principalement les danses latino-sportives. À partir de 1993, il s’intéresse à la danse contemporaine et suit des stages à Vienne, Budapest, Nantes, Istres et New York. En 1997, il intègre la C.I.P Coline à Istres pour 2 ans. À l’issue de cette formation, il poursuit son parcours d ́interprète auprès de nombreux chorégraphes (Robert Seyfried, Abou Lagraa. Christiane Blaise, Daniel Dobbels, Delphine Gaud, Michel Kelemenis, Les Carnets Bagouet, Thomas Lebrun, Toméo Vergès).
En 2005, Christian obtient une licence – sciences humaines – art du spectacle à l’université Lyon II et prend la direction artistique de CUBe et signe 7 chorégraphies dont SHAKE IT OUT en 2014, pièce pour 5 danseurs et 2 musiciens au plateau sur la place du folklore et de la tradition dans la sphère culturelle européenne. En 2015, il finalise son triptyque sur le vivre ailleurs avec la pièce AU écrite en collaboration avec la chorégraphe australienne Kylie Walters et le musicien Seb Martel et il mène un projet de création in-situ avec les étudiants du CCDC au Caire et élabore avec eux une performance dans deux grands magasins abandonnés courant mars et avril 2015. Cette année, il initie également un premier laboratoire sur son projet STIL.

Site de l’artiste

En savoir +
EMMANUEL
VIGIER

Emmanuel Vigier est documentariste et vidéaste. L’identité, la marge et l’errance sont au coeur de son travail. Après plusieurs années de journalisme quotidien, il travaille à Mediterraneo, un magazine télévisé franco-italien, consacré aux sociétés méditerranéennes. Il parcourt les Balkans et l’après-guerre en ex- Yougoslavie. Il réalise son premier film entre la Bosnie et Marseille, « J’ai un frère », sélectionné aux Etats Généraux du documentaire à Lussas (2008) et au Festival Cinéma du Réel à Paris-Beaubourg (2009).

ART-TEMPS REEL

En savoir +
ÉLISE
VIGNERON

Formée aux arts plastiques, au cirque et à la marionnette à l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières (diplômée en 2005), Élise Vigneron axe son travail sur les formes transversales. Elle collabore avec Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre et Edy Pallaro (auteurs de théâtre), Gang Peng (chorégraphe), Pascal Charrier et Émilie Lesbros (musiciens), Stéphanie Farison (comédienne). Elle rejoint la compagnie du Théâtre de Nuit (Direction Aurélie Morin) sur les spectacles Perpetuum Mobile, Mystoires et La Loba.
Nourrie par ces expériences multiples, elle crée la compagnie du THÉÂTRE DE L’ENTROUVERT en 2008. Sa démarche s’inscrit aussitôt dans un désir de proposer des formes innovantes et pluridisciplinaires qui explorent des territoires inconnus.
À la croisée des arts plastiques, du théâtre et du mouvement : les installations, les marionnettes, l’ombre, les images projetées, les éléments naturels sont des matériaux au même titre que le texte, le son et la lumière. Troubler les repères pour convoquer le spectateur à « vivre une expérience » est le projet artistique que souhaite développer le THÉÂTRE DE L’ENTROUVERT.

SITE D’ARTISTE

En savoir +
Nicolas
ZEMMOUR

Nicolas Zemmour est né en 1987. Il sort du Conservatoire national d’Avignon en 2007 et décide par la suite de poursuivre sa formation à la Folkwang Hochschule Essen pour apprendre la technique et la philosophie de danse de Pina Bausch. Cette année à la Folkwang Hochschule a eu une très grande influence sur la vision de l’art et de la danse de Nicolas Zemmour. Suite à cette expérience, il rejoint le Ballet Preljocaj en 2009. Dans le Ballet Preljocaj, il danse pendant un an et demi avec le Ballet du Bolshoi à Moscou. En même temps, en 2013, il crée ses propres pièces avec sa compagnie, zemmourballet, et réalise sa passion pour la chorégraphie. Il obtient en 2014 son diplôme de professeur de danse classique et contemporain qui lui permet de transmettre sa passion lors de cours de danse ou d’atelier donnés dans le cadre de créations. Il quitte le Ballet Preljocaj en 2015 pour se concentrer sur sa compagnie à plein temps.Le zemmourballet naît en 2016.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +
LAURENT
ZISERMAN

Laurent Ziserman fut formé au Conservatoire d’art dramatique de Paris.
Il a notamment travaillé avec Marcel Bozonnet, Jean-Louis Jacopin et Bérengère Bonvoisin.
Il s’est aussi impliqué auprès de différentes compagnies telles que la compagnie Les Acharnés de Claire Lasne et L’entreprise de François Cervantes.
En 2014 il a fondé avec Gaël Baron la compagnie DEHORS / DEDANS, qui deviendra par la suite la compagnie Panier Piano.

SITE DE L’ARTISTE

En savoir +