Bienvenue dans l’Europe de la diversité culturelle
Tous les artistes | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | Z
Pauline
LAIDET

Pauline Laidet est comédienne et metteur en scène. Elle se forme aux Conservatoires du Xème et XVIIème arrondissements de Paris, puis elle entre en 2003 à l’école de La Comédie de St-Etienne. Parallèlement, elle se forme à la danse classique, jazz, et contemporaine avec entre autres, Maguy Marin, Denis Plassard et Thierry Niang. Elle soutient son Master d’Arts du Spectacle à Paris III puis à Lyon II en 2009 sur l’écriture de Patrick Kermann dans son mémoire : « Théâtralité du témoignage ». En 2014, elle crée la compagnie La seconde Tigre qu’elle co-dirige avec la danseuse Hélène Rocheteau.

La seconde tigre

En savoir +
Pierre
LANEYRIE

Après des études de biologie et de géologie, Pierre Laneyrie s’oriente vers le théâtre. Il commence sa formation aux ateliers du théâtre de Saint-Étienne et rentre à l’École Régionale d’Acteurs de Cannes (ERAC), où il travaille avec Michel Duchaussoy, Alain Timar, Andrzej Seweryn, Jean-Claude Penchenat, Liliane Delval, Françoise Seigner, Peter Brook, Robert Cantarella, Florence Giorgetti, Alain Simon, Simone Amouyal, Didier Carette, Claude Régy. En tant qu’acteur, il a joué notamment sous la direction d’Eugène Green, Alain Simon, Robert Cantarella, Florence Giorgetti, André Tardy, Hubert Colas, Paul Desveaux, Alexandra Tobelaïm, Alexis Moati, Stratis Vouyoucas, Alexis Forestier, Marielle Pinsard, Thierry Raynaud…

Il signe sa toute première mise en scène en 1995 en sortant de l’Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes.

Il signe les mises en scènes de Volcan de Philippe Minyana, de Kalldewey, Farce de Botho Strauss, Phèdre de Sénèque, Reconstitution de Philippe Minyana et Importe qui ! d’après les écrits d’Alberto Giacometti. En 2007, il met en scène avec Thierry Raynaud Une petite randonnée [P.R.] de Sonia Chiambretto, à Montevideo, Marseille. Il joue en 2009 et 2010 dans Un fils de notre temps et Peter Pan, ou le petit garçon qui haïssait les mères, sous la direction d’Alexis Moati, Compagnie Vol Plané.

En savoir +
NOÉMIE
LEFEBVRE

Auteur et chercheur en science politique, Noémie Lefebvre vie et travaille à Lyon. Elle place au coeur de son travail la question de la rencontre entre idées politiques et idées sur l’art. Elle est l’auteur de deux essais de référence sur la politique musicale en France. Parralèlement à son travail de recherche elle est l’auteur de plusieurs romans : L’autoportrait bleu (2009), L’état des sentiments à l’âge adulte (2012), et L’enfance politique (2015).
Invitée en résidence d’écriture en 2013 au 3 bis f, Noémie Lefebvre conceptualise C’est fou comme on se ressemble, promenade sonore au sein de l’hôpital Montperrins.
En 2016, son dernier roman, L’enfance politique, sera mise en scène par la compagnie Vol Plané.

BLOG DE L’ARTISTE

En savoir +
Marie
LELARDOUX

Après des études littéraires et d’Arts du Spectacle, Marie Lelardoux soutient en 2000 une maîtrise d’Etudes Théâtrales à Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Elle s’installe à Marseille où elle créé la compagnie émile saar en 2003. Plusieurs lieux de théâtre accompagnent ses recherches et créations pendant plusieurs cycles. A Marseille et en région PACA : les Bancs publics, La Gare Franche / Cosmos Kolej, le Théâtre les Bernardines, le 3 Bis f. Créations de Marie Lelardoux : Il y a des trous dans le déroulement du temps d’après Alessandra de Lycophron (création 2005) ; Son visage au repos, en mouvement, de profil, de face (création 2008) ; L C épouse Z (co-création 2008 avec Julie Kretzschmar), La maison (création 2011), Utopia, tous des barbares (création 2014).

En savoir +

LES 3 POINTS DE SUSPENSION

Comme dans chaque création de la Cie 3 Points de suspension depuis 2001, il n’y a pas un artiste porteur de projet mais un ensemble de forces, de compétences, de savoir-faire, mis ensemble pour tenter de redonner du sens au mot « collectif » et à cette folie chaotique que semble être, à priori, une entreprise artistique. Avec le « réel » pour terrain de jeu, ils considèrent celui-ci comme un ensemble de couches de croyances, de récits, et de perceptions portées collectivement sur le monde. Ces strates sont pour eux des territoires avec leurs règles, leurs forces et leurs faiblesses et comme ils aiment les histoires d’aventures et de cosmonautes, ils aspirent à les conquérir, mais aussi à trouver des accords, à bâtir des ponts entre eux pour participer à la mise en oeuvre d’un espace public viable et partagé.

SITE DE LA COMPAGNIE

En savoir +