Et maintenant donnez moi du sens
Cahin-Caha / Gulko
en savoir +
fermer
Arts vivants

Cahin-Caha / GulkoBottom

PRÉSENTATION D’UNE ÉTAPE DE TRAVAIL
vendredi 26 février à 15h

ATELIER Jeux de masques, jeux de moi
Lundi 15, mardi 16, mercredi 17,
jeudi 18 et vendredi 19 février de 10h à 12h

Résidence de création - février 2016

PRÉSENTATION D’UNE ÉTAPE DE TRAVAIL
vendredi 26 février à 15h

Conception, écriture, jeu : Gulko - Mise en scène, co-écriture : Adèll Nodé-Langlois Costumes : Virginie Breger - Scénographie : Christian Geschvindermann
Régie générale, son : Julien Frénois - Éclairage : Lucie Delorme
Administration de production : In’8 circle • maison de production.

Il semble que l’histoire parle de l’Amour, des blessures d’amour qui nous constituent et nous transforment, de la richesse de chaque être, de la part chaotique et de la part ordonnée. L’amour de soi comme une responsabilité face à la vie, ici et maintenant. Un rituel pour disperser les restes, comme on lâcherait les cendres d’un défunt. Se libérer du passé et retrouver une naïveté d’aimer, ouverte et généreuse. Bottom part d’une quête sur la place de l’amour dans une vie. Pas cet amour romantique, idéalisé ou recherché, mais l’amour derrière l’amour de l’autre, celui reflété dans le miroir du bien-aimé, ou résonnant dans la solitude.

Partenaires : ARCHAOS - Pôle Cirque Méditerranée, Marseille - 3 bis f - Cosmos Kolej
La Gare Franche, Marseille - La Grainerie, Toulouse - Daki-Ling, Marseille - Nordic House, Reykjavik, Islande Château de Monthelon, Montréal

ATELIER Jeux de masques, jeux de moi
Lundi 15, mardi 16, mercredi 17,
jeudi 18 et vendredi 19 février de 10h à 12h

Le masque nous libère des façons habituelles d’être pour nous permettre d’évoluer dans un espace autre, hors des codes sociaux. Il est le moyen de porter notre âme à l’extérieur, d’exposer notre beauté « non filtrée », de rendre nos sédiments et bagages visibles. Gulko propose cet atelier de fabrication et de jeu de masques : techniques d’improvisation, jeux, méditation, écriture et mouvement expressif.

visuel © DR

JEANNE MOYNOT & ANNE-SOPHIE TURION / CIE LE PARC À THÈMES
en savoir +
fermer
arts visuelsArts vivants

JEANNE MOYNOT & ANNE-SOPHIE TURION / CIE LE PARC À THÈMESFRIGHTENIGHT

PRÉSENTATION D’UNE ÉTAPE DE TRAVAIL
Mercredi 30 mars à 15h

OUVERTURE Par le trou de la serrure
Jeudi 24 et Vendredi 25 mars de 14h à 16h

Résidence de recherche - mars 2016

PRÉSENTATION D’UNE ÉTAPE DE TRAVAIL
Mercredi 30 mars à 15h

Conception, scénographie, interprétation : Jeanne Moynot et Anne-Sophie Turion Son : Erik Billabert - Lumière : (en cours) - Regard extérieur : Elise Simonet

Le Parc à Thèmes, est une compagnie créée en 2015 par Jeanne Moynot et Anne-Sophie Turion, respectivement issues de la Villa Arson et de l’École des Arts Décoratifs de Paris. Ensemble, elles créent des projets transversaux au croisement de la performance, des arts visuels et des arts numériques. Pour la création de ce premier spectacle, Frightenight, toutes deux se rencontrent autour de la thématique de la peur et de ses sources. La mise en scène cinématographique de la peur - du film d’horreur en passant par le film noir, le film catastrophe ou de série B - regorge de codes visuels, sonores et narratifs. Immergé dans un continuum de tableaux tantôt inquiétants, tantôt dérisoires, le spectateur suit les pérégrinations d’une figure féminine qui traverse des univers hétéroclites, où se télescopent en toute anarchie les motifs qui composent l’imaginaire collectif.
La peur est explorée sous toutes ses coutures, comme une matière protéiforme aux contours difficilement saisissables. On passe du plaisir de se faire peur à l’angoisse latente, de l’archaïsme de l’enfance à la surenchère du gore, d’images contemplatives à d’exubérantes saillies spectaculaires. Assumant une esthétique du bricolage, les trucages se font à vue tout en cherchant à conserver un certain potentiel de sensationnel. Une façon d’interroger la notion même de spectaculaire, entre plaisir et mise à distance.

Partenaires : Montévidéo, Marseille - Le CentQuatre, Paris - La Ménagerie de verre, Paris (dans le cadre des studioslabs) - Centrale Fies, Italie - Le VIVAT d’Armentières - Les Réalisateurs, sous la direction de Fabrice Hyber, Ecole des Beaux Arts de Nantes Métropole / Audencia - 3 bis f - La Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) - Le CNC - DICRÉAM - AMC Industrie

OUVERTURE Par le trou de la serrure
Jeudi 24 et vendredi 25 mars de 14h à 16h
Porte ouverte sur le travail de création en cours

visuel : ©Claire Soubrier

PROTOCOLES MÉTA / JEAN-PAUL THIBEaU
en savoir +
fermer
arts visuelsécritureArts vivants

PROTOCOLES MÉTA / JEAN-PAUL THIBEaUFOLLE SAGESSE ET ART : POUR UNE MÉTA-CONFÉRENCE

ÉTAT DES LIEUX DU PROjET
vendredi 3 juin à 17h

ATELIER Méta-Atelier
vendredi 3 juin de 14h à 16h

Dans le cadre des Matins du Samedi :
samedi 4 juin de 10h à 13h

Résidence de recherche - octobre 2015 et juin 2016

ÉTAT DES LIEUX DU PROjET
Vendredi 3 juin à 17h

Artiste intermédia : Jean-Paul Thibeau - Danseuse, chorégraphe : Isabelle Lasserre Chanteuse improvisatrice : Géraldine Keller - Poète : Joël-Claude Meffre - Photographe Plasticienne : Sylvie Frémiot

Les Protocoles Méta - dispositif nomade de recherche et d’expérimentation artistique - se proposent d’explorer certains rapports entre sagesse, folie et art. La folle sagesse est un registre de comportements dans lequel des maîtres spirituels et des enseignants de certaines traditions telles que des écoles du bouddhisme, du soufisme, du taoïsme, se présentent soudainement sous un jour inhabituel, choquant voire détestable afin de provoquer l’éveil spirituel de tout aspirant qui en est témoin. Elle génère un aspect excentrique que l’on peut retrouver chez certains artistes, écrivains, poètes, danseurs, etc. Elle génère aussi exactement l’inverse, sous des formes plus cathartiques, selon les latitudes et cultures sous lesquelles elle se manifeste. Mais la Folle Sagesse résonne aussi dans nos cultures contemporaines où elle vient questionner la notion de normalité et d’intégration sociale. Le lieu de l’Art est encore un espace où quelque chose de cet écart et de cette amplitude peut s’exercer.

Partenaires : Grands Bains Douches/Artcad, Marseille - 3 bis f - Fondation du Doute, Blois La manufacture Atlantique, Bordeaux - Le Grilo, Lisbonne

ATELIER Méta-Atelier
Vendredi 3 juin de 14h à 16h
Dans le cadre des Matins du Samedi : samedi 4 juin de 10h à 13h : Les rituels d’inversion
Les artistes impliqués dans la session Protocoles Méta proposent d’associer pratique corporelle, pratique vocale et pratique d’improvisation. Les personnes souhaitant participer sont invitées à venir avec : une tenue décontractée, un objet de leur quotidien, un texte, une image de leur choix ou un comportement qui fait écho pour elles
à la thématique.